#Organisation : Board Version Bois

Le bilan avant les vacances

Il est souvent fait l’erreur d’attendre la rentrée pour penser aux tâches à faire ou pour préparer un plan d’attaque pour la seconde partie de l’année. Moi je suis plutôt de ce genre de personne qui préfère partir sereine et la tête vide. Quand on est dans le vif du sujet, on visionne mieux la direction à prendre pour la suite. Les idées sont claires et les différentes actions à mener sont entrain de fleurir. Il est donc temps de les plaquer sur une feuille et les afficher clairement comme action pour la rentrée. C’est donc le moment de créer votre board, où seront repris toutes les actions de fin d’année.

Avantage de la liberté d’esprit

Vous serez fière de partir en vacances libre de toutes idées à ne pas oublier, libre de direction à ne pas perdre. Cela permettra aussi de laisser libre accès aux surprises et aux inconnus de votre séjour de vous toucher. Ils pourront ainsi, s’imposer à vous comme une idée supplémentaire à ajouter ou comme complément d’une autre que vous aurez déjà actée. Vous reviendrais comme une fleur qui a murit l’idée en profitant pleinement de son séjour.

Avantage de la détente à 200%

Vous n’aurez pas besoin de stressé à l’approche de la « rentrée » car tout sera prêt à être mis en place. Pas de réflexion, que de l’action. Une rentrée en or et motivante pour tous! Comme un enfant qui attend la rentrée pour retrouver ses amis et bien vous vous serez pareil avec votre plan d’actions. Prêt(e) à faire feux!

Avantage du suivi

Si vous et votre équipe vous ne partez pas tous en même temps, et bien le board sera votre fil conducteur. Les choses ne cesseront jamais d’avancer car le plan sera tracé même si tous le monde n’est pas là! Et ça, c’est le top de la productivité assuré. Une équipe qui sait où aller est une équipe qui sait où aller (hiiihiii bah oui tout simplement). Hormis les blagues, une équipe qui maitrise le plan et les directives peut être force de proposition dés la rentrée. Cela a l’avantage de diminuer le temps de latence de la reprise.

 

Board en bois

Je vous avez déjà partagé mon board métallique il y a quelques semaines, voici maintenant la version bois, comme promis.

Matériel

 

Processed with VSCO with f2 preset
  • Une planche de bois de récupération (chute Castorama, par exemple) dans les dimensions qui vous semblent les plus adaptées à votre intérieur,
  • 2 patères selon votre envie (Ikea, par exemple),
  • Environ 1, 40 m de cordon ou plus, tout dépend de l’effet voulu (A little Mercerie, par exemple),
  • Des moules de formes différentes en plastique ou en silicone de petite taille (Cultura, par exemple ou en rayon cuisine)
  • De la vaseline ou de l’huile de cuisson,
  • 500 g de béton,
  • Un vieux bol pour mélanger le béton et l’eau,
  • Un posca noir,
  • Une imprimante et une plastifieuse,
  • Outillages : Des vis et des pointes,
  • Outils : Des ciseaux, un mètre, un crayon à bois ou une craie, une perceuse.
  • En option : de la peinture en bombe ou à rouleaux et le matériel associé de peinture.
Etapes

Afin de créer un design particulier, j’ai voulu créer un pendule qui servira aux actions en cours.

Pour la partie patère :

  • Poser la planche en porte à faux sur votre table par exemple,
  • Marquer à l’aide d’une craie à 3 cm de chaque bord pour positionner correctement les patères,

  • Insérer les vis à l’intérieur de la patère, puis positionner la sur la marque,
  • Percer.

Pour le pendule :

  • Couper environ 1, 40 m de cordon,
  • Bruler les extrémités pour limiter l’effilochage,
  • Faire un nœud pour créer une accroche plus importante,
Processed with VSCO with f2 preset
  • Préparer le mélange en respectant les proportions 1 volume d’eau/10 de béton (MéliConseil : soyez vraiment précis surtout quand on travail sur de petites quantités de béton)

MéliAstuce : utiliser une balance précise pour peser vos quantités. Si finalement il vous arrivez de mettre trop d’eau, utiliser de l’essuie tout pour « pomper » une partie de l’eau en surface.

  • Huiler les moules et remplir à moitié avec du béton,
  • Insérer le cordon, puis le recouvrir,
  • Laisser sécher 24h puis démouler.

Pour la partie calendrier,

Pour bien découper les espaces, j’ai décidé de faire des étiquettes mensuelles et de dessiner des espaces en utilisant un posca noir.  Ensuite, j’utilise des post-it en rouleau, des masking tape et même du scotch pour écrire ma programmation et les positionner dans chaque encadré concerné.

  • Diviser en 4 la largeur de votre planche pour ensuite répartir les dimensions comme suit

  • Tracer la partie 2 et 4 uniquement.

Pour les actions à venir et la programmation de l’année j’ai opté pour un planning général à imprimer et à pointer, inséré en partie haute. Celui-ci servira à se repérer dans le temps et à avoir une vision globale. Puis, on retrouve des encadrés pour chaque mois.

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *