#A Deux : DIY table cuivre/bois

Et si on découvrait ensemble un nouveau visage ….

Beaucoup s’attachent aux univers qui leur ressemblent, eh bien je ne fais pas l’exception. J’ai toujours été attiré par les matières et les petits travaux! En réalité, depuis petite, j’ai toujours essayé de ne jamais rentrer dans un moule pour toujours être « différente »! Non pas bizarre mais plutôt pour ne pas avoir d’étiquette! Pas toujours une réussite, mais moi j’en faisais une fierté!

Aujourd’hui, je souhaite vous partager un coup de cœur d’un petit bout de personne pas comme les autres : LaFabriquedePelagie, marque d’une jeune créatrice d’objets alliant cuivre et bois de palettes, connue principalement pour ses jolies tables basses . Futur architecte d’intérieur, elle passe ses heures perdues dans un petit garage ou tout simplement dans son salon à confectionner tous ces objets en bois et cuivre.

Déjà bien bavardes sur les réseaux et habitant à quelques pas-de-géant l’une de l’autre, quand je lui ai proposé de partager un DIY, elle n’a pas hésité à relever le défi! C’est toujours drôle de passer d’un contact virtuel à un contact réel, mais aucunement regrettable! Et une rencontre pour se mettre d’accord, et une seconde pour bosser, l’efficacité n’a pas manqué! Les fous rires non plus d’ailleurs!

On croit souvent quand on parcourt les blogs de DIY que la personne a réfléchie, a eu une idée et que tout s’est bien passé du premier coup! Pour les DIY blogueuses (ou blogueur, d’ailleurs), je n’ai pas besoin de faire un dessin! Pour tous les autres, si vous étiez présent lors de la confection, vous seriez aussi mort de rire que nous! De vrai moment de plaisir! Encore mieux quand c’est partagé!

Nous avons donc imaginé un objet bois et cuivre qui soit multifonction : la table d’appoint amovible.

Suivez-nous  …
Matériel

Tout d’abord, équipez-vous de :

  • Environ 4m de cuivre de diamètre 16 mm
  • Une planche de bois de 40 * 60 cm

Nous avons choisi de prendre des chutes de bois chez Castorama mais vous pouvez vraiment être inventif (même utiliser du bois de palette !!). Pour obtenir la planche de 40*60 cm, il nous a fallu une scie sauteuse.

  • Environ 60 cm de tasseau
  • Des vis de 30 mm (selon l’épaisseur de bois choisi, il faut adapter cette longueur =epaisseur tassot+epaisseur planche – marge pour ne pas percer de l’autre côté)
  • Des feuilles grains 60 et 120 pour le ponçage
  • De la glue ou des colles/mastic spécifiques pour le cuivre (lien)

En détail, par étape
  • Pour commencer, préparer l’ensemble et faire les découpes du cuivre et du bois :

  1. Cuivre : 2*30cm – 2*60cm – 2*48cm- 4*28cm
  2. Bois selon la planche que vous aurez choisi il faut que les dimensions finales soient 60*40cm
  • Poncer le bois pour le rendre le plus lisse et agréable au toucher possible. Utiliser du gros grain (60) puis du grain fin (120).
  • Ajouter les tasseaux à environ 5 cm du bord de votre planche afin que ceux-ci se retrouvent à l’intérieur de la structure (mouvements latéraux minimisés).

AstuceMeli : Vous pouvez monter la structure cuivre puis positionner la planche par-dessus pour faire les marques au crayon directement sur les planches. Faire attention à ne pas positionner les tasseaux trop près du tuyau de cuivre afin que le plateau puisse glisser. L’idée est que celui-ci reste amovible pour pouvoir le transporter à volonté pour débarrasser ou éventuellement ,pour en faire un plateau de lit (je crois que j’aime être au lit pour bosser ou manger, vous trouverez donc aussi, mon upcycling de la boite mydesignerbox, ici).

  • Monter la structure cuivre à l’aide du plan et en collant avec le moyen que vous aurez choisi.

MeliConseille : s’assurer, lors de l’assemblage, de la perpendicularité des éléments ou de la paralléléité (oulaaaa c’est quoi ce mot???). En gros assurez-vous que vos tubes s’emboitent correctement et que l’angle entre-eux soit de 90° partout. Nous nous avons utilisé le sol comme équerre pour la planéité et une petite équerre pour le dernier angle. Il ne s’agit pas d’un réglage au millimètres mais plutôt pour que le rendu final ne soit pas bancale.

Photo : Moi même
Sujet : Pélagie de La Fabrique de Pélagie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *